ÉGLISE DE LA MADELEINE

Rue Victor Hugo -MONT DE MARSAN


> descriptif

L’église de la Madeleine fut élevée entre 1821 et 1830 selon les plans de l’architecte Arthaud, sur les ruines d’une église gothique fortifiée du XIVème siècle qui possédait un grand clocher carré massif surmonté d’un clocheton grêle.

Entre l’entrée principale et le mur du bâtiment adjacent, il reste un pan de mur et une ouverture ogivale, vestiges du sanctuaire primitif.

Le maître-autel et les anges sont l’œuvre des frères Mazzetti, sculpteurs sur marbre, d’origine suisse, mais installés en Avignon. Ils sont venus dans les Landes à la demande de l’Evêque de Dax, Monseigneur Suarez d’Aulan originaire lui aussi d’Avignon, et pendant 30 ans, ornèrent de nombreux édifices dans le département.

Au-dessus des boiseries qui tapissent le chœur (orienté au sud), les murs sont couverts sur près de 20 mètres de fresques dues à Madame Grimard-Baudet aidée de son mari et d’un doreur italien. C’est une illustration de la vie de Sainte-Madeleine, patronne de la paroisse. Sa statue en marbre, entourée de blasons, domine l’ensemble.

Les orgues et les stalles proviennent de l’ancien monastère de Saint-Jean de la Castelle.

Aux XVIIème et XVIIIème siècles, pas moins de 25 prêtres étaient attachés au service de l’église.

L’abbé Mallet (1806-1883), curé de la Madeleine, laissa des traces de son ministère. Doté d’une grande fortune personnelle, il dépensa sans compter pour embellir son église. On lui doit la chaire monumentale et le logement des vicaires.

A la fin du XVIIIème siècle, le cimetière côtoyait l’église.

Partagez cette page !